Troubles de l'érection et hémorroïdes

Sommaire

 

Fin 2012, une étude publiée dans l'International Journal of Andrology fait apparaître des liens possibles entre hémorroïdes et dysfonction érectile.

Revenons sur cette étude pour en expliquer et comprendre la mise en place et les résultats.

Point sur les symptômes des hémorroïdes

Les hémorroïdes sont des dilatations de vaisseaux sanguins dans la paroi du rectum et de l'anus causant parfois de petits saignements ou caillots sanguins.

Elles sont très communes puisqu'elles touchent près de 86 % de la population à un moment de sa vie. Les hémorroïdes peuvent être internes ou externes et provoquer douleurs, démangeaisons.

Elles sont principalement consécutives à une pression constante et répétée sur les veines rectales ou anales. Les risques de survenue d'hémorroïdes sont augmentés avec d'autres facteurs, tels que :

  • la constipation ;
  • la diarrhée ;
  • une mauvaise posture ;
  • une station assise prolongée ;
  • le fait de soulever de lourdes charges, etc.

Il est donc possible de les prévenir ou les limiter en adoptant une certaine hygiène de vie notamment en absorbant des fibres et en ayant une bonne hydratation pour éviter les troubles du transit.

Causes et symptômes du dysfonctionnement érectile

La dysfonction érectile est définie par l'incapacité d'obtenir et/ou de maintenir une érection conduisant à un rapport sexuel satisfaisant. Les principales causes sont le plus souvent d'ordre :

  • organique (affections vasculaires, neurologiques ou hormonales) ;
  • psychologique.

Ainsi, les causes les plus fréquentes sont :

  • les maladies cardiovasculaires ;
  • l'hypertension artérielle ;
  • la dépression, l'anxiété, le stress ;
  • les problèmes hormonaux ;
  • le diabète ;
  • l'abus de substances toxiques telles que l'alcool, le café à fortes doses, le tabac ou les drogues ;
  • les problèmes de prostate ;
  • les troubles neurologiques ;
  • l'âge en général ;
  • les effets secondaires de certains médicaments ;
  • d'autres causes d'origine inconnue.

Lien entre hémorroïdes et troubles de l'érection

Cette étude a porté sur 6 310 patients atteints de dysfonction érectile. Son but était d'établir ou non une association entre la dysfonction érectile et les hémorroïdes. Un groupe témoin a été sélectionné au hasard.

Les auteurs ont calculé un odds ratio (= facteur de chance) pour le diagnostic d'hémorroïdes chez des patients atteints de dysfonction érectile (DE) et dans le groupe témoin.

Il est ainsi apparu que chez 25 % des patients atteints de DE, on a aussi diagnostiqué des hémorroïdes, le groupe contrôle ne présentant qu'un pourcentage de 14 %, ce qui est un résultat statistiquement pertinent.

De plus, une corrélation avec l'âge est également apparue montrant que les patients de moins de 30 ans avaient plus de risques d'associer DE et hémorroïdes que le groupe des 30-40 ans et encore plus que celui des 40-50 ans.

Ainsi, l'étude de 2012 parue dans International Journal of Andrology met bien en évidence une association entre dysfonction érectile et hémorroïdes. Cette association pourrait s'expliquer par les répercussions du processus veineux inflammatoire des hémorroïdes.

Pour approfondir le sujet :

Ces pros peuvent vous aider