Acupuncture et hémorroïdes

Écrit par les experts Ooreka
Acupuncture et hémorroïdes

Il existe de nombreux traitements contre les hémorroïdes : les crèmes, les médicaments, les traitements en cas de crises hémorroïdales ou contre la constipation, et les opérations. Il existe aussi des remèdes naturels, comme l'acupuncture, l'homéopathie, la phytothérapie, ainsi que l'alimentation et le sport.

De nombreux traitements peuvent être proposés en cas de crise hémorroïdaire. L'acupuncture a fait ses preuves en cas d'hémorroïdes peu sévères, notamment chez les femmes enceintes.

Présentation de l'acupuncture

L'acupuncture est une forme de médecine chinoise qui consiste à stimuler des points précis du corps à l'aide d'aiguilles (indolores).

Les séances d'acupuncture peuvent avoir un effet bénéfique sur les hémorroïdes lorsque celles-ci ne sont pas trop graves (stade 1 et 2).

L'acupuncture est particulièrement utile chez les femmes enceintes qui souffrent d'hémorroïdes, ou après l'accouchement.

En revanche, pour les hémorroïdes graves, très extériorisées, des solutions plus radicales, comme la chirurgie ou les traitements instrumentaux, sont généralement nécessaires.

Le déroulement des séances d'acupuncture

L'acupuncture est pratiquée par des médecins qui ont suivi une formation spécialisée (le plus souvent des médecins généralistes). Généralement, une séance d'acupuncture se pratique avec peu d'aiguilles (entre 3 et 12). Elle doit durer de 30 à 45 minutes pour être efficace.

Avant la première séance, le médecin procède à un examen médical classique pour mieux connaître le patient et bien identifier les causes du problème.

La fréquence des séances est variable selon la gravité des troubles et l'habitude du médecin.

Si l'acupuncteur est médecin, les séances sont remboursées par la sécurité sociale.


Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !