Hémorroïdes : alimentation et sport

Écrit par les experts Ooreka

Il existe de nombreux traitements contre les hémorroïdes : les crèmes, les médicaments, les traitements en cas de crises hémorroïdales ou contre la constipation, et les opérations. Il existe aussi des remèdes naturels, comme l'acupuncture, l'homéopathie,la phytothérapie, ainsi que l'alimentation et le sport.

Certains facteurs comme une mauvaise alimentation et un manque d'activité physique sont souvent à l'origine des crises hémorroïdaires.

Régime Hollywood

Alimentation et hémorroïdes

Haro sur l'alcool et les épices

Pour minimiser les risques de crise hémorroïdaire et réduire les douleurs en cas de crise, il est nécessaire :

  • d'éviter de consommer des plats épicés (piment, poivre, moutarde...) et de l'alcool ;
  • de réduire la consommation d'excitants comme le thé et le café qui irritent la muqueuse digestive ;
  • d'éviter la station assise prolongée ;
  • de réguler les troubles du transit, notamment la constipation qui aggrave les hémorroïdes.

Hémorroïdes : luttez contre la constipation

La constipation est très souvent associée au déclenchement des crises hémorroïdaires. Par ailleurs, les hémorroïdes douloureuses et enflées entraînent souvent une peur d'aller aux toilettes et aggravent la constipation. Pour y remédier, il faut adopter une alimentation anti-constipation :

  • riche en fibres : Abusez des céréales complètes, des pâtes au blé complet, des légumes secs (lentilles, haricots secs...) mais aussi des noix et fruits secs (pruneaux, figues...)
  • riche en fruits et légumes, qui sont une bonne source de fibres et de vitamines, et ont même un effet laxatif naturel. Attention aux crudités et aux aliments qui risquent de fermenter et d'irriter le tube digestif (choux, fromages fermentés...).

En cas de diarrhée, c'est l'inverse : il faut consommer du riz blanc, des bananes, et éviter les fruits frais et les crudités le temps que le transit se régularise.

Buvez beaucoup !

Lorsqu'on est constipé, il est conseillé de boire beaucoup d'eau pour favoriser l'hydratation des selles et augmenter leur volume. Les eaux riches en magnésium, comme l'Hépar, ont un effet laxatif naturel.

En dehors des crises d'hémorroïdes, faites du sport !

La sédentarité est l'un des facteurs de risque des hémorroïdes. En dehors des crises, il est donc important de pratiquer une activité physique régulière (au moins une demi-heure de marche rapide par jour). Cette activité physique permettra de faciliter le transit intestinal et de limiter les crises hémorroïdaires.

Attention toutefois à certains sports, qui risquent d'aggraver les hémorroïdes :

  • sports qui nécessitent des efforts violents, comme la musculation ;
  • sports qui impliquent des chocs en position assise : équitation, motocross, cyclisme...

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !